wir sind bund. - Azubi A-B-C

Navigation und Service_fr

Logo - Wir sind Bund (zur Startseite)

Mach mit - gestalte Zukunft!Get involved - shape the future! Прими участие – построй будущее!Katıl - Geleceği şekillendir! Učestvuj - oblikuj budućnost! شاركنا - اصنع المستقبل! Participe - Dessine l'avenir! Partecipa - Creare il futuro! Únete - Crear el futuro! Dołącz do nas - Twórz przyszłość!

ABC de l'apprenti(e)

Explication de concepts autour de la formation

Que sont les « Ausbildungsbegleitende Hilfen » (aides d'accompagnement à la formation) ? Pourquoi mon enfant a-t-il besoin d'un « Polizeiliches Führungszeugnis » (extrait de casier judiciaire) ? Mon enfant doit-il effectuer des heures supplémentaires pendant la formation ?

L'ABC de l'apprenti est un lexique sur la page planet beruf de l'agence fédérale allemande pour l'emploi, qui explique les concepts les plus importants de A à Z en rapport avec les droits et les devoirs des apprentis.

Vous en trouverez un extrait sur cette page. Utilisez la page planet beruf pour des informations complémentaires sur ce thème. Vous trouverez le lien correspondant dans la colonne de droite

Activités/travail physique

Toutes les tâches qui sont dévolues à l'apprenti(e) doivent servir l'objectif de formation et être adaptées aux capacités physiques de l'adolescent(e). Les jeunes de moins de 18 ans ne doivent effectuer aucun travail dangereux,  c'est-à-dire aucuns travaux présentant un risque d'accident ou pour la santé - sauf s'ils sont surveillés. Le devoir de surveillance vaut également si le travail avec des matériaux dangereux ou dans des situations dangereuses représente une partie de la formation.

Aides d'accompagnement à la formation

Pendant la formation, votre enfant peut avoir droit à ce que l'on appelle les aides d'accompagnement à la formation (abH) et peut participer à des cours gratuits d'aide et de soutien. Votre enfant peut déposer sa demande d'abH auprès du conseiller professionnel de son agence pour l'emploi.

Aide à la formation professionnelle

Avec l'aide à la formation professionnelle (BAB), la première formation doit être financièrement encouragée. Celle-ci doit être effectuée dans une entreprise ou hors d'une entreprise pour un métier soumis à l'apprentissage. Dans certaines circonstances, votre enfant perçoit également la BAB pour une mesure de formation préparant à un métier (BvB). Votre enfant n'a cependant droit à la BAB que 'il n'habite plus chez vous parce l'entreprise de formation est trop éloignée. Vous pouvez déposer la demande d'aide auprès de votre agence pour l'emploi. Le calculateur de BAB montre si votre enfant a droit à la BAB.

Arrêt maladie

Si votre enfant est malade, l'entreprise doit immédiatement en être informée par téléphone le matin du jour ouvré. Le mieux est d'appeler, votre enfant ou vous, le formateur/la formatrice ou le bureau du personnel. Il est important que l'entreprise apprenne pour combien de temps environ votre enfant sera malade. Dans la plupart des entreprises, un certificat d'arrêt de travail provenant du médecin doit être présenté au plus tard au troisième jour de maladie. Les formalités précises doivent figurer dans le contrat de formation.

Carte d'assuré social

Chaque employé(e) reçoit de sa caisse d'assurance vieillesse une carte d'assuré social. Sur celle-ci est confirmé qu'il/elle est légalement inscrit. Au début de la formation, la caisse d'assurance maladie de votre enfant fait en sorte que cette carte soit créée. Votre enfant doit l'amener au premier jour du travail ou indiquer son numéro de sécurité sociale à l'entreprise. Celui-ci se trouve sur la carte d'assuré social.

Certificat

Comme à l'école, votre enfant reçoit du centre de formation professionnelle un bulletin intermédiaire et un bulletin final. Après la réussite à l'examen final, il y a un bulletin du centre de formation professionnelle, de l'IHK (chambre de commerce et d'industrie) ou de l'HWK (chambre des métiers) et un bulletin de formation de l'entreprise. Votre enfant doit bien garder ces bulletins car ils sont importants pour les candidature à venir.

Congés

Les jours de congés pendant la formation sont fixés par le contrat de formation. Si votre enfant a moins de 18 ans, il a droit à un certain nombre de jours de congés. La loi sur la protection des jeunes travailleurs indique ce qui suit :  Si la 16ème année n'est pas atteinte, les congés annuels légaux doivent être d'au moins 30 jours, d'au moins 27 jours à 17 ans, d'au moins 25 jours à 18 ans, et au dessus de 18 ans d'au moins 24 jours.

Contrat de formation

Votre enfant doit lire précisément le contrat de formation avant de le signer. Vous trouverez ici plus d'informations sur le contrat de formation.

Cours en bloc

Dans une formation en alternance, votre enfant apprend dans l'entreprise et au centre de formation professionnelle. Les cours au centre de formation professionnelle ont lieu en règle générale un ou deux jour(s) par semaine. Dans quelques métiers soumis à l'apprentissage, les cours au centre de formation professionnelle sont au contraire donnés en plusieurs blocs d'environ deux à trois semaines.

Démission/Licenciement

Pendant la période d'essai, votre enfant peut à tout moment, sans invoquer de raison, démissionner par écrit ou être licencié. La durée de la période d'essai est fixée dans le contrat de formation. Elle est en règle générale de deux à quatre mois. Après la période d'essai, les délais de démission/licenciement valables sont ceux du contrat de formation. Si aucun délai de démission/licenciement ne figure dans le contrat, le délai légal de quatre semaines s'applique. La démission/le licenciement doit s'effectuer par écrit.

Devoir de discrétion

Dans toutes les entreprises, le secret industriel compte parmi les affaires de confiance. Votre enfant a le devoir de garder pour lui les secrets industriels et de ne pas les diffuser à l'extérieur.

Devoir de fréquentation du centre de formation professionnelle

Pendant la formation, votre enfant a le devoir de fréquenter le centre de formation professionnelle (Berufsschule). Selon le métier soumis à l'apprentissage, les cours au centre de formation professionnelle ont lieu un ou deux jours par semaine ou sous forme de cours en bloc. Les cours en bloc signifient plusieurs semaines de cours à la suite, plusieurs fois par an. Les notes et le bulletin du centre de formation professionnelle sont tout aussi importants dans la formation que les performances dans l'entreprise. Les apprentis sont libérés par l'entreprise pour fréquenter le centre de formation professionnel.

Durée de la formation

La durée de formation pour les métiers soumis à l'apprentissage une formation reconnus est en règle générale de deux à trois ans et demi. Elle est indépendante du type de formation et du diplôme de fin d'études. Plus le diplôme de fin d'études est important, plus la chance est grande de raccourcir la formation - au maximum cependant jusqu'à deux ans. Votre enfant doit évoquer avec l'entreprise un possible raccourcissement. La durée est fixée dans le contrat de formation

Examen

En règle générale, il y a dans tous les métiers soumis à l'apprentissage un examen intermédiaire et un examen final. L'examen intermédiaire doit déterminer l'état d'avancement de la formation. Votre enfant voit ainsi dans quels domaines il doit encore apprendre davantage. Votre enfant a le droit d'être libéré pour les examens. Pour l'examen final, l'entreprise doit même libérer votre enfant la veille de l'examen.

Examen médical

Chaque adolescent(e) doit, avant le début de sa formation, être ausculté(e) par un médecin. L'examen ne doit pas dater de plus de 14 mois. Votre enfant doit présenter le certificat d'examen dès le premier jour de sa formation dans l'entreprise. Sans l'examen, l'entreprise n'a pas le droit de former votre enfant.

Extrait du casier judiciaire

Quelques établissements de formation exigent que votre enfant apporte au premier jour de travail un extrait de casier judiciaire. C'est un certificat institutionnel fédéral allemand concernant les condamnations antérieures enregistrées jusque-là. On l'obtient auprès de l'administration municipal ou de la commune.

Heures supplémentaires

Si votre enfant n'est pas encore majeur, il n'a en règle générale pas le droit d'effectuer des heures supplémentaires. Cependant, il n'est parfois pas possible de faire autrement. Les heures supplémentaires doivent alors être compensées sous forme de temps libre et ne doivent pas dépasser 30 minutes par jour.

Loi sur la protection des jeunes travailleurs

Si vous enfant n'a pas encore 18 ans, il relève de la loi sur la protection des jeunes travailleurs. Il est soumis par la loi à une protection particulière. Il a par exemple droit à une pause d'une heure par jour. Bien sûr, votre enfant a également droit à un certain nombre de jours de congés. Vous trouverez la loi en détails ici :  Loi sur la protection des jeunes travailleurs

Moyens de formation

Les moyens de formation sont p. ex. les outils, les matières premières, les livres ou du matériel de dessin et d'écriture. Le matériel est mis à disposition gratuitement et en quantité suffisante par l'entreprise. L'apprenti a le devoir d'en prendre soin. Votre enfant doit lui-même acheter le matériel d'apprentissage pour le centre de formation professionnelle.

Période d'essai

La période d'essai est fixée dans le contrat de formation, elle dure en règle générale de deux à quatre mois. Pendant cette période, l'entreprise de formation vérifie que votre enfant est qualifié pour le poste. Pendant la période d'essai, votre enfant peut à tout moment, sans invoquer de raison, être licencié par écrit. De la même manière, votre enfant peut démissionner par écrit.

Plan de formation

Le plan de formation ou les contenus de la formation sont fixés dans le contrat de formation. En règle générale, les contenus sont organisés selon les années de formation. L'entreprise a le devoir de respecter les contenus de la formation. Les contenus de formation qui doivent être transmis sont indiqués dans le règlement de formation, qui existe pour tous les métiers soumis à l'apprentissage.

Protection sur le lieu de travail

Votre enfant doit respecter les règles de sécurité sur le lieu de travail. Dans certaines entreprises, il est par exemple obligatoire de porter des vêtements de protection ou d'enlever les bijoux. Le mieux est que votre s'en informe déjà avant le premier jour de travail.

Rapport de formation

Dans de nombreuses formations professionnelles, votre enfant doit tenir un rapport de formation. Votre enfant y décrit ce qu'il a appris et quand pendant sa formation. Un rapport de formation complet est une condition d'accès à l'examen final. Le matériel nécessaire et le temps pour rédiger le rapport est mis à disposition par le formateur.

Règlement de la formation

Il y a pour chaque formation professionnelle reconnu un règlement de formation. Dedans y est fixé ce qui doit être appris dans la formation en question. Il est ainsi garanti que tous les apprentis possèdent les même compétences, capacités et connaissances professionnelles.

Rémunération de la formation

La rémunération de la formation est fixée par le contrat de formation et versée tous les mois sur le compte indiqué dans le contrat. Votre enfant devrait pour cela ouvrir son propre compte. Si votre enfant à moins de 18 ans, la banque a besoin de votre signature pour l'ouverture du compte.

Temps de travail

Le temps de travail quotidien de votre enfant est indiqué dans le contrat de formation professionnelle. Si votre enfant à moins de 18 ans, il ne doit pas travailler plus de huit heures par jour et 40 heures par semaine, conformément à la loi sur la protection des jeunes travailleurs.

Qualification supplémentaire

À côté de la formation en entreprise et des cours au centre de formation professionnelle, votre enfant peut acquérir des qualifications supplémentaires. Ce sont des formations continues ou des cours qui vont au-delà de ce qui est prescrit dans le règlement de la formation. Ici comptent par exemple les cours de langue, le certificat d'informatique (Computerführerschein) ou des savoir-faire en gestion d'entreprise.